ISUPFERE : une formation en apprentissage dans le secteur de l’énergie

13 septembre 2021
La promotion 2021 du cycle ISUPFERE
Cette année encore, la formation ISUPFERE, intégrée au Cycle Ingénieur civil, a fait sa rentrée. 18 nouveaux étudiants vont se former pendant trois ans à la conception, l’installation, l’exploitation et le maintien des installations énergétiques incluant les énergies renouvelables et les meilleures techniques disponibles dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie.
MINES ParisTech a ouvert sa formation en apprentissage en 2009, en partenariat avec le CNAM, l’Université de Paris et le lycée Maximilien Perret.
L’apprentissage est un mode de formation qui associe un enseignement théorique à l’école et une mise en pratique en entreprise, en parfait accord avec la devise de l’école : « Théorie et Pratique ». Les entreprises et les étudiants plébiscitent ce mode de formation. En 2020, 18,9% des ingénieurs diplômés ont été formés via un contrat d’apprentissage.
MINES ParisTech a créé un cycle ingénieur en énergétique pour répondre aux besoins des entreprises afin de réussir leur transition énergétique. Les apprentis intègrent diverses entreprises, dans la production et la distribution d’énergie, l’industrie, le bâtiment et les transports. Leurs principales missions portent sur l’audit et l’efficacité énergétique, l’exploitation et la maintenance, la conception et l’installation des systèmes énergétiques.
Chaque année, 18 élèves sont diplômés. Cet effectif réduit garantit aux élèves un excellent suivi pédagogique, se traduisant par un taux de réussite de 100%. Les étudiants de cette formation acquièrent une expérience internationale grâce à la semaine Athens et à un stage à l’étranger au cours de la 2e année. Ils sont aujourd’hui pleinement intégrés dans la vie associative de l’école. À l’obtention de leur diplôme, ces ingénieurs bénéficient d’une excellente employabilité grâce à l’expérience professionnelle acquise. L’apprentissage est un pré-recrutement pour la majorité des entreprises qui disposent d’ingénieurs immédiatement opérationnels.
Les enjeux actuels garantissent l’attractivité de ces profils sur le marché du travail ainsi qu’un avenir radieux à la formation.
« Avoir un métier qui a du sens et de l’avenir : c’était le critère principal pour mon choix de poursuite d’études. J’ai ainsi découvert que l’école des Mines de Paris proposait une formation en apprentissage pour devenir ingénieur acteur de la transition énergétique. J’ai saisi l’opportunité de réaliser mon cursus en apprentissage au vu de tous les avantages que présente ce mode de formation. En effet, l’apprentissage permet de découvrir le monde professionnel en étant accompagné et cette expérience confère à l’apprenti une excellente employabilité.
La combinaison d’une école de renom, d’une thématique d’avenir et d’un mode de formation en apprentissage m’a séduite. Aujourd’hui en deuxième année, je suis ravie par cette formation qui m’offre des connaissances pointues en énergétique et de nombreux outils pour devenir un bon ingénieur.
» Natacha Chaline, ISUPFERE 2020
Grâce à leurs compétences techniques avancées en énergétique, les élèves sont en mesure de relever des défis de taille tout au long de leur formation. En juin nous vous présentions le projet de Laurine et Angèle : participer aux 25 ans du 4L Trophy, un moyen de mettre en avant la place des femmes chez les ingénieurs et de mettre en avant la formation ISUPFERE.

4L Trophy, un raid étudiant et humanitaire

Mots-clés

Découvrir les autres actualités de la fondation